FCEA

Archives des informations de l'association

LETTRE DU CENTRE RPHG OCTOBRE 2016-LN3
  • Auteur : Maija
  • Mise en ligne : 11/10/2016

...Aux plus petits des miens....


Centre " ESPOIR/RPHG / SIM " (Réhabilitation des Personnes Handicapées du Gourma)
B.P. 65 Fada N’Gourma, Burkina Faso.Contact:rphgfada.simbf@gmail.com ou Contact:francoise.pedeau@gmail.com (00226 73 44 43 13)

Par la Prière

Tous furent frappés d’étonnement. Ils louaient Dieu et disaient :

« Nous avons vu aujourd’hui des choses extraordinaires ! » (Luc 5.26)

1 an déjà !

Le centre « Espoir/RPHG » vient de souffler sa première bougie.

Le 5 octobre 2015, un nouveau ministère commençait parmi les enfants, jeunes et adultes en situation de handicaps, dans la région de Fada N’Gourma avec Françoise et une petite équipe burkinabée. Le centre est encore un bébé mais il fait déjà quelques pas bien assurés…

En un an, 558 personnes se sont inscrites et sont suivies par l’équipe des animateurs. 431 d’entres elles ont moins de 15 ans. Beaucoup sont des enfants ou jeunes en situation de lourds handicaps. Ils ne savent pratiquement rien faire, ne tiennent pas leur tête, ne s’asseoient pas, ne marchent pas, ne sont pas propres, ne mangent pas seuls, etc.

Ce sont de grandes prises en charge comme par exemple celle de la petite Rosalie (photos ci-dessus). Elle se déplace à « 4 pattes » et comme elle mange par terre, elle assaisonne son « tô » (pâte de mil) avec le sable. On prévoit de lui remettre très bientôt un fauteuil roulant avec une table adaptée.

Mais c’est cependant extraordinaire de voir combien certains de ces enfants progressent contre toute attente.

Le partage du travail avec nos amis de Belgique, Pascal, Ruth et leurs 5 enfants et dernièrement avec Eléonore, a entraîné de supers moments de communions fraternelles et d’encouragements mutuels.

C’est extraordinaire de réaliser combien nous sommes accompagnés par tant d’entres vous, par votre soutien dans la prière, par vos dons, par le matériel arrivé dans les différents containers, par votre présence à nos cotés de loin ou de près. MERCI.

* * * * *

Souvenez-vous : …Numpua a commencé un traitement antituberculeux en février. Elle va de mieux en mieux. Elle commence à retrouver sa joie de vivre…. (Lettre de nouvelles du RPHG mars 2016). À suivre…

Petit à petit, Numpua a retrouvé des forces. Quand nous l’avons vu debout, essayant de faire quelques pas, nous étions tous émerveillés. Puis petit à petit, elle a recommencé à bien manger, elle a pris des forces et maintenant, elle marche. Il lui reste encore 2 mois de traitement. C’était un peu le parcours du combattant pour avoir les comprimés antituberculeux mais Yempaabou, son animateur, n’a pas ménagé ses efforts pour se les procurer auprès des services de santé de l’hôpital de Fada.

Ses parents sont très reconnaissants des soins apportés à leur fillette. Maintenant, ils font beaucoup d’efforts pour elle.

Nous espérons que Numpua pourra être scolarisée cette année. En attendant, elle est toute heureuse de faire des dessins au centre.

Tous les dimanches, elle se rend avec sa maman, à l’église évangélique de son village. Prions pour qu’elle aime Jésus de tout son cœur.

* * * * *

Quand Éléonore (photo ci-dessus) est revenue de sa journée de visites d’enfants handicapés, en brousse, elle était complètement bouleversée par sa rencontre avec le petit Roland. Pour elle, cet enfant de 4 ans, infirme moteur cérébral, était en manque total d’amour et s’éteignait à petit feu. Personne ne s’occupait de lui. Il était triste, prostré, sale, allongé sur un lit de bambou souillé par ses urines.

Toute l’équipe s’est alors mobilisée et nous avons fait plusieurs voyages chez Roland (35 km de Fada N’Gourma). Petit à petit la famille nous a bien accueillis et Roland a commencé à s’épanouir. Lors de notre dernière visite, il riait aux éclats. Nous avons joué avec lui, fait de la rééducation, des soins d’éveil, puis nous l’avons mis debout en l’attachant sur une planche (verticalisation.).

Nous lui avons remis un siège d’auto enfant (reçu dans le container) que nous avons recouvert de skaï. Maintenant Roland est assis au lieu de rester couché toute la journée. Nous sommes persuadés que si cet enfant est stimulé chaque jour à la maison, il pourra progresser.

Prions pour que la famille mette en pratique tous nos conseils et mobilise bien Roland. Prions pour que l’Évangile soit une réalité vivante dans cette famille catholique.

* * * * *

Éléonore est venue comme missionnaire à court terme pendant deux mois (août et septembre). Elle est une jeune psychomotricienne, nouvellement diplômée mais très professionnelle.
Elle nous a apportée une bouffée d’oxygène dans la prise en charge des lourds handicaps et notamment chez les enfants très touchés mentalement et autistes.

Nous avons appris de nouvelles techniques pour stimuler ces enfants. Elle a fait un travail extraordinaire et toute l’équipe a pu bénéficier de ses enseignements.

Nous avons aussi organisé une semaine de formation en psychomotricité pour tous les animateurs du centre de Fada N’Gourma mais aussi pour le « Centre Handicapés en Avant » de Mahadaga. Ce fut un temps d’échanges constructifs et de partenariat.

Éléonore nous a amené du matériel spécialisé et nous possédons maintenant une piscine à balles qui est un bon moyen de rééducation.

Notre Anatole, lourdement handicapé par une spasticité, passe tous ses jeudis au centre. Dés qu’il arrive, sa grande joie est de plonger dans la piscine. Cela le détend beaucoup.

Eléazar a 6 ans et vit couché depuis des années. Depuis que nous le visitons et mettons en pratique les gestes appris, il a retrouvé le sourire. Il aime aussi jouer avec les balles. Cela lui permet de ressentir son corps

* * * * *

Redonner l’espoir à nos amis handicapés par des meilleurs soins, par notre présence à leurs cotés, sont nos défis de chaque jour mais il est aussi très important pour nous de pouvoir témoigner au travers de cela, de l’amour de Jésus. Ce sont lors de nos visites à domicile, que nous arrivons à partager plus facilement l’Évangile, à lire une histoire biblique ou un verset.

Nous avons rencontré Goudima lors d’un dépistage effectué en janvier 2016. Goudima se traînait sur les fesses. Il avait du pus qui sortait de ses deux hanches et souffrait beaucoup (ostéomyélite sévère). Nous l’avons envoyé à l’hôpital au Bénin où il a subit une première intervention chirurgicale. Cela n’a pas été simple avec la famille qui ne voulait pas vraiment s’occuper de lui. Finalement, Goudima peut se mettre debout et faire quelques pas. Mais il doit être opéré de nouveau. Dernièrement, son papa est décédé brutalement laissant cette famille animiste dans beaucoup d’angoisses. La situation n’est pas simple pour l’avenir médical et vital de Goudima.

Kanfiéni a eu l’occasion de partager l’Évangile avec lui. Il a récemment donné son cœur à Jésus. Prions pour qu’il apprenne à mieux connaître la Parole de Dieu.

* * * * *

Quelques nouveaux enfants scolarisés.

Nous avons pu envoyer 17 enfants (photo ci-dessus) à l’école intégratrice des sourds et des aveugles du CHA de Mahadaga (1 est déficient physique, 9 sont déficients visuels dont 2 aveugles et 8 sont déficients auditifs).

Nous avons pu envoyer 10 enfants sourds dans une école d’enfants sourds dans Fada N’Gourma.

9 enfants sont scolarisés dans une école pour enfants en situation de retard intellectuel.

5 enfants sont inscrits dans les écoles primaires classiques.

5 jeunes sont apprentissage de couture et 1 en tissage.

7 adultes en situation de handicap bénéficient d’un microprojet générateur de revenus.

* * * * *

Le centre ESPOIR/RPHG en quelques chiffres
(octobre 2015 à septembre 2016)

* 1758 consultations au Centre et en RBC (domicile)

* 359 séances de kinésithérapie

* 672 séances d’éveil et de stimulation

* 76 matériels divers remis (verticalisateurs, fauteuils roulants, tricycle, chaises adaptées…)

* 1 tricycle électrique a été remis

En collaboration avec le CHA de Mahadaga, nous avons pu appareiller 25 enfants avec des attelles, des orthèses ou des chaussures compensées.

Nous avons pu référer et financer la chirurgie pour :

· 11 enfants à l’hôpital au Bénin pour un traitement chirurgical orthopédique.

· 10 enfants et 1 adulte opérés des yeux (cataractes congénitales)

· 50 personnes suivies pour un traitement contre l’épilepsie.

* Environ 15 000 km en moto

* * * * *

Prions pour le centre ESPOIR/RPHG

Reconnaissance pour cette première année de service auprès de nos enfants en situation de handicaps dans le Gourma. Merci au Seigneur qui a ouvert beaucoup de portes pour que nous puissions avancer. Merci pour l’aide de Pascal et sa famille et d’Éléonore. Nous espérons avoir l’aide d’un jeune ergothérapeute et d’une orthophoniste dans les mois à venir.

Reconnaissance pour l’équipe du Centre ESPOIR/RPHG. Pour Kanfieni, Yempaabou, François, Rachel et Françoise. Que le Seigneur nous donne de bien travailler tous ensemble et d’être ainsi un témoignage auprès des familles que nous encadrons.

Pour nos 41 enfants scolarisés. Pour une bonne intégration et pour qu’ils soient gardés de tout incident ou accident. Parmi eux, 29 sont en internat. Que les parents soient touchés par les actions menées pour leurs enfants.

Pour Goudima, Rosalie, Roland, Numpua, Éléazar, Anatole… Que leurs situations s’améliorent et qu’ils sentent l’amour de Jésus pour eux. Que Dieu nous donne la sagesse dans la prise en charge de leurs traitements

N'oubliez pas de préciser la destination de vos dons :

* * * * *

« Projet CENTRE ESPOIR/RPHG, Fada N’ Gourma » N° : 093941

OU Compte ministère Françoise Pédeau

************
SIM France : Les Mians – 84860 Caderousse Contact : sim.france@sim.org – Tel : 04 90 51 00 69
SIM Suisse : Rue Weissenstein 1 – C.P. 4051 – CH. 2500 Biel/ Bienne 4 Contact : sim.suisse@sim.org
SIM Belgique : Contact : sim.belgique@sim.org
SIM UK: Contact:info@sim.co.uk

Haut de page
Administration