FCEA

Archives des informations de l'association

Lettre Centre RPHG 2017-04 Françoise P.
  • Auteur : Maija
  • Mise en ligne : 26/04/2017

ESPOIR RPHG / SIM / FADA N’ GOURMA
RPHG (Réhabilitation des Personnes Handicapées du Gourma)
B.P. 65 Fada N’Gourma, Burkina Faso.Contact:rphgfada.simbf@gmail.com ou Contact:francoise.pedeau@gmail.com (00226 73 44 43 13)

Tani a 15 ans. C’est une belle jeune fille malgré son lourd handicap. Elle est devenu infirme motrice cérébrale, hémiplégique, épileptique à l’âge de 5 ans après avoir contracté une maladie. Elle a aussi des problèmes pour s’exprimer et est très limitée dans ses mouvements mais malgré tout cela, elle est rayonnante. Elle est venue d’une autre province que celle du Gourma pour nous rencontrer. Elle est arrivée dans un vieux fauteuil roulant tout rouillé, déchiré de partout. Grâce aux envois du container, nous avons pu lui donner un fauteuil neuf. C’est une jeune fille chrétienne remplie d’espérance.

Quand un des animateurs a rencontré Goudima, cela faisait déjà 3 ans qu’elle se morfondait au fond de sa case. Goudima, 19 ans est tombée d’un arbre alors qu’elle cueillait les feuilles pour faire la sauce. Elle est paraplégique, et depuis sa chute n’a reçu aucun soin. Elle présentait des plaies multiples sur les jambes et a aussi deux grandes escarres fessières. Un tricycle lui a été tout de suite remis et des soins ont commencé à être prodigués par Françoise dans un premier temps à domicile avec l’aide de l’agent de santé villageois. Puis Goudima est venue à Fada N’Gourma (25 km de chez elle). Chaque jour, depuis le 27 février, elle reçoit des soins. Nous pouvons faire cela grâce au matériel médical reçu dans les containers. Merci pour les compresses, pour les bandes, pour le coton, les couches…

Merci pour cette belle table qui verticalise Goudima. Merci, merci, merci… Goudima bouge un peu une de ses jambes et nous aimerions tellement essayer de la remettre debout. Nous prions pour cela. Elle participe au club biblique et a entendu le message du salut. Nous avons eu l’occasion de partager l’Évangile avec elle et de prier avec elle.


En 2016, 26 enfants ont été opérés pour des soins de chirurgie orthopédique, ophtalmologique et faciale. Nous avons dépensé environ 6500 euros pour cela. Depuis janvier 2017, 13 enfants ont été référés pour des soins du même ordre.

Pour qu’un enfant grandisse, il faut tout un village. (Proverbe d’Afrique)

« Je cours pour ceux qui ne peuvent pas courir » « Il y a quelques années lorsque j’avais présenté le travail auprès des enfants en situation de handicap que vous faites au Burkina, Antoine avait été vraiment touché. En août, il va courir un trail de 120 kilomètres pour 7500 mètres de dénivelé positive et veut « Courir pour ceux qui ne le peuvent pas » en faisant une levée de fond pour soutenir votre travail. (Écrit par Nicolas, kinésithérapeute, venu plusieurs fois au CHA de Mahadaga avec la SIM.)

Équipons notre atelier orthopédique. Il est important que les personnes handicapées puissent avoir accès à des aides techniques adéquates et de bonne qualité, afin de leur permettre de participer à leur vie à domicile et au travail, et à vivre dans leur communauté. Notre rôle est de travailler avec les personnes handicapées et leurs familles pour déterminer leurs besoins en aides techniques, en faciliter l’accès, et en assurer l’entretien, la réparation, et le remplacement lorsque c’est nécessaire. Actuellement, environ 50 personnes bénéficient d’un appareillage orthopédique dans notre centre. Les appareils ont été fabriqués à Mahadaga au Centre Handicapés de Mahadaga. La distance (250 km, plus de 6 heures de route) rend difficile le bon suivi et l’entretien des appareils. Il devient de plus en plus nécessaire d’avoir notre propre atelier et nous avons pour projet de l’ouvrir en octobre prochain.

 En janvier, nous avons embauché un jeune, Daniel, qui a fait des études en soudure. Actuellement il fait un stage de formation d’appareilleur orthopédique à l’atelier de Mahadaga. (Photo de gauche)
 Nous devons construire un local pour abriter l’atelier
 Grâce au matériel reçu dans les palettes, nous avons déjà une bonne base d’outils mais il nous manque l’essentiel : le four orthopédique. Antoine va courir le trail, notamment pour financer l’achat du four. Nous vous donnerons de plus amples informations dans un prochain courrier.

Prions pour le Centre « Espoir »

Nous sommes reconnaissants pour l e bon déroulement de cette première année scolaire pour nos 39 élèves déficients auditifs et déficients visuels. Prions pour qu’elle se termine bien. (Photo : Fati, aveugle, est la première de sa classe).

Prions pour la petite équipe du centre Espoir/RPHG afin qu’elle soit encouragée dans son travail. Prions pour de la sagesse dans les décisions à prendre face à de grands besoins. Prions pour la tournée que Kanfiéni et Françoise vont faire en Europe du 14 mai au 26 juin 2017.

Prions pour Goudima, pour que ses plaies guérissent et qu’elle puisse remarcher.

Prions pour un bon déroulement de l’apprentissage de Daniel, Prions pour qu’Antoine soit bien préparé pour sa course et que cette action puisse être un témoignage par rapport à l’handicap au Burkina Faso.

Continuons à prier pour Anatole. Sa spasticité est devenue encore plus grande et il souffre beaucoup. Il est en permanence couché et a de plus en plus de mal à devenir autonome pour les gestes de la vie quotidienne. Nous essayons de l’aider comme nous le pouvons. Prions pour la guérison totale de ce petit garçon très courageux.



N’oubliez pas de préciser la destination de votre don :

« Projet CENTRE ESPOIR/RPHG, Fada N’ Gourma » N° : 093941

OU Compte ministère Françoise Pédeau

************
SIM France : Les Mians – 84860 Caderousse Contact : sim.france@sim.org – Tel : 04 90 51 00 69
SIM Suisse : Rue Weissenstein 1 – C.P. 4051 – CH. 2500 Biel/ Bienne 4 Contact : sim.suisse@sim.org
SIM Belgique : Contact : sim.belgique@sim.org
SIM UK: Contact:info@sim.co.uk

Haut de page
Administration